Les Jardins Secrets de Vaulx

Publié le par Barulaïre

                   Voilà un lieu à visiter et revisiter car, contrairement à beaucoup de jardins qui, même s'ils sont beaux, sont souvent finis. Ici, ils sont toujours en évolution ! Ils sont vivants.... et oui ! La famille créatrice continue de créer, d'imaginer, de travailler... de nous faire réver.
                   Ici, reignent le bois, les plantes, les colorants naturels, le mortier de chaux teinté, le verre, le cuivre, les pieres et dalles, les traditions et la nouveauté. Et rien n'est paradoxal ! Ce qui aurait pu être fouilli et surabondance, là, est originalité et harmonie;
                   Ces jardins ont été créés en 1993 par une famille (le père, la mère et leurs 3 filles) qui avait acheté une ferme près de Vaulx et l'aménageait pour son agrément tout en fabriquant et vendant des meubles. (on en voit beaucoup dans différentes pièces, surtout décorés de motifs floraux, moulures, peintures). Puis, les amis et clients, voyant toute cette beauté si orignale, conseillèrent à la famille d'ouvrir leurs jardis au public. Ce qui fut fait. Et l'aventure continue.
                   On se "perd" avec délectation dans des jardins,
patios, allées, cours, salons, chambres, toujours étonnés de découvrir de nouvelles formes, de nouveaux ensembles. On retrouve ici comme des souvenirs de voyages en Afrique du Nord, en Asie, en Provence, en Haute Savoie. Il m'est difficle d'en parler car j'emploie trop de superlatifs pour évoquer les Jardins Secrets mais je suis tombée sous leur charme dès la première visite (en 1994) et suis toujours ravie d'y retourner pour découvir les nouveautés : les Loges de la Follie, le jardin des Lyres, l'Allée Indienne, le Jardin de Curée (en cours), les callades, les fontaines....
                    Il y a un plus (oui, c'es possible) avec des noctures en été. Cet été, le programme état :
- Trio Kelderas (musique d'Europe de l'Est),
- Cambalache (quatuor violon, guitare, acordéon et voix pour de la musique d'Argentine, de Roumanie, d'Italie du Sud etc),
- Duo Edelweiss (musique des Alpes).
Ces récitals sont donnés dans un jardins ou un patio et le groupe se déplace...
                  Pour compléter tout celà, il faut dire que les membres de la famille présents aux Jardins pendant la période des visites (de début avril à mie octobre environ) sont des personnes très aimables. Le père prépare d'excellents beignets à savourer en buvant un thé à la menthe...
                  Il y a aussi une boutique à la sortie (il faut bien faire bouillir la marmite !) mais de jolis objets y sont vendus, bois et senteurs, confiseries, des cartes postales, artisanat des Jardins Secrets et surtout, un
livre sur les Jardins écrit par Niole Moumen  




Le site des Jardins Secrets : 
http://www.jardins-secrets.com/     



Et... pur y aller, voir la
carte présentée par les Jardins Secrets. 

Publié dans Aux alentours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article